Contact Information

Le Saint-Etienne Post
Auvergne-Rhône-Alpes, France

Pour faire face à la crise sanitaire actuelle, l’ensemble de la communauté scientifique internationale se mobilise pour disposer de tests de dépistage rapide en très grande quantité. Il s’agit d’une véritable «course contre la montre» dont l’enjeu est majeur.

L’Université Jean Monnet est au cœur de cette dynamique et un de ses laboratoires, le GIMAP, a collaboré étroitement avec une «spin off» de l’Institut Pasteur pour évaluer un test rapide.

Les résultats sont prometteurs!Un test sérologique rapide de la réponse immunitaire Un test sérologique rapide (trousse COVID19SEROSpeed IgG/IgM) de la réponse immunitaire contre le SARS-CoV-2 responsable du COVID-19a étédéveloppé par la société Bio Speedia, une «spin off»de l’Institut Pasteur, et évalué en collaboration avec le GIMAP(Groupe Immunité des Muqueuses et Agents Pathogènes -Pr Thomas Bourlet)de l’Université Jean Monnet de Saint-Étienne.

Les essais ont été effectués au sein du Laboratoire des Agents Infectieux et d’Hygiène du CHU de Saint-Étienne à partir de sérums de patients infectés, ainsi que de contrôles négatifs(sang veineux au pli du coude ou simple piqûre au bout du doigt). Les résultats préliminaires ont montré une excellente sensibilité et spécificité.Ce test fera l’objet d’une demande demarquage CE dans les prochains jours.

La sérologie est un outil indispensable dans la perspective de levée de confinement ainsi que pour déterminer le statut du personnel soignant vis à vis de ce virus.Dès le début de la crise sanitaire, consciente des enjeux, l’Université Jean Monnet a souhaité se mobiliser pour acquérir un instrument performant (microscope confocal) pour un montant de 300000 euros. Cet instrument, acquis dans un délai exceptionnel, est en cours d’installation et permettra aux chercheurs du GIMAP d’étudier l’impact du virus SARS-CoV-2 et des traitements sur la virulence des bactéries qui infectent les patients COVID.

Ces modèles in vitro d’infection avec le SARS-CoV-2 permettront de développer et valider les prochaines générations de tests rapides.Une nouvelle étape de coopération entre le GIMAP et Bio Speedia Cette collaboration de recherche autour de la mise au point d’un test sérologique rapide entre le Laboratoire universitaire GIMAP de la Faculté de Médecine et Bio Speedia, marque une nouvelle étape de coopération. Un premier test de diagnostic rapide des infections à pneumocoque (Pneumo Resp) avait été développé et validé; il est aujourd’hui en cours de marquage CE et une demande de brevet a été déposée par l’Université et l’entreprise Bio Speedia.

3
J'aimeJ'aime
0
HahaHaha
0
WowWow
0
SadSad
0
AngryAngry
Merci !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *