Publiés récemment

NON à la dissolution de l’Université de Saint-Etienne dans celle de Lyon

Le débat public sur la dissolution de l’université Jean Monnet dans l’université de Lyon est enfin lancé depuis quelques semaines tout le monde médiatique...

Destination Roanne, 100 euros remboursés

Dans le cadre du fonds communautaire d’aides aux entreprises en difficulté, une action ciblée en faveur des acteurs du tourisme et de la restauration...

Les futures Halles Biltoki n’ouvriront pas avant le printemps prochain

La Covid 19 n'a sûrement rien arrangé à l'affaire. Plusieurs chantiers stéphanois emblématique sont plus ou moins à l'arrêt. On sait désormais que les...

Les discothèques resteront fermées jusqu’en septembre

Le gouvernement interdit l'ouverture des discothèques et établissements de nuit avant septembre Ils sont nombreux à espérer depuis plusieurs semaines, pouvoir à nouveau ouvrir leurs...

Restez chez vous, profitez en pour redécouvrir la rapée stéphanoise

Si tout le monde vous dira que la « rapée » est une spécialité stephanoise, elle est aussi très présente dans le Morvan, où elle est souvent accompagné de sarasson. On en retrouve des variantes sous d’autres noms dans toute la région Rhône-Alpes (la crique ardéchoise ou le matefaim en Savoie, en région Lyonnaise, en Auvergne (dans les Combrailles), dans le Jura (matafan), et en Alsace ou en Suisse, sous le nom de rösti.

Faite à base de pommes de terre crues râpées. Elles sont mélangées avec divers éléments, et mises à frire dans l’huile ou dans du beurre. Les intégristes vous diront qu’ils faut absolument les raper à la main comme le gruyere sur la même rape.

Elle serait arrivée dans les années 1914/18 avec l’aide des paysans ardéchois dans le Haut Pilat, voulant réaliser leur spécialité la crique ardéchoise à base de pomme de terre.

En ce temps de guerre ne pouvant les raper, ils finirent par les écraser afin d’avoir un aspect prés de la purée crue ensuite ils les égouttaient et les préparaient à la mode crique.

Suceptible de vous intéresser
Il vole des jeux à gratter pour obtenir les gains

Plus fine et plus petite que sa grande sœur ardéchoise était née la râpée stéphanoise, la recette fut améliorée au fil des années et chaque famille apporta sa variante….

Suceptible de vous intéresser
Netflix et Amazon vont être obligés de supprimer la diffusion en HD de leurs programmes pour "alléger la pression sur l'internet"

Alors restez chez vous et envoyez nous vos recettes

1

SadSad

J'aimeJ'aime

HahaHaha

WowWow

AngryAngry

Merci !!!

Publiés récemment

NON à la dissolution de l’Université de Saint-Etienne dans celle de Lyon

Le débat public sur la dissolution de l’université Jean Monnet dans l’université de Lyon est enfin lancé depuis quelques semaines tout le monde médiatique...

Destination Roanne, 100 euros remboursés

Dans le cadre du fonds communautaire d’aides aux entreprises en difficulté, une action ciblée en faveur des acteurs du tourisme et de la restauration...

Les futures Halles Biltoki n’ouvriront pas avant le printemps prochain

La Covid 19 n'a sûrement rien arrangé à l'affaire. Plusieurs chantiers stéphanois emblématique sont plus ou moins à l'arrêt. On sait désormais que les...

Les discothèques resteront fermées jusqu’en septembre

Le gouvernement interdit l'ouverture des discothèques et établissements de nuit avant septembre Ils sont nombreux à espérer depuis plusieurs semaines, pouvoir à nouveau ouvrir leurs...

Jobs From Mega emploi ®

error: Le contenu est protégé.